• 228 visits
  • 20 articles
  • 104 hearts
  • 34 comments

Présentation °^° 09/05/2015

Hey petites licornes pandas bisounours ! *~*
Comment allez vous ?
Bienvenue sur mon blog ! ^w^
Je me présente :

Présentation °^°

Je m'appelle Kaya.
J'adore les mangas et la lectures en général (même si je ne lis pas facilement les livres et que c'est rares que j'en trouve qui me plaisent
--').
J'essaierais de poster quelques articles pour vous proposer des livres (si j'y arrive quoi...).
Je recherche des personnes pour sympathiser et me faire des amis avec qui discuter (si vous voulez draguer vous êtes mal tombés compris ?).
N'hésitez pas à proposer vos coups de coeur au niveau des lectures et toussa. ^•^


/!\ R E G L E M E N T ! /!\


Ce qui est accepté :

Présentation °^°
• Les amis
• Les fans
• Les gentils com's
• Les kiffs
• Tout ce qui est en rapport avec les mangas ou le Japon 🎌
• Les propositions ou les avis sur des livres 📖
• Les lircornes pandas bisounours *~*
(évidemment) 🌈
Bref. A peut près tout sauf...


Ce qui n'est pas accepté :

Présentation °^°
Les racistes
• Les homophobes 
• Les insultes
• Les pervers et/ou les dragueurs (JE NE SUIS PAS LA POUR CELA, okay ?)
• Le plagiat
• Les fouteurs de merde
• L'écriture SMS ou autre


Présentation °^°
BONNE VISITE ET A BIENTÔT ! ^•^

Petits montages à l'arrache sur GoT 11/05/2015

Petits montages à l'arrache sur GoT
 
Hey petits pandas ! *~* Comment allez vous ?
 
Voici quelques petits montages de Game of Thrones (tout degueulasse et très nuls, ok) que je me suis amusée à faire avec une amie à trois heures du matin sous l'effet de substances illicites... Wait ! Je plaisante ! O.o
Bref. Je sais que ce n'est pas vraiment génial mais bon au moins je partage avec vous un de mes nombreux délires. Et Dieu sait combien j'en ai eu ! XD 
 
Premier montage : La mort de Renly Baratheon. :'(
 
Petits montages à l'arrache sur GoT
 
 
Deuxième montage : La mort de Need Stark. (Non je n'ai pas de problème avec les morts... --')
 
Petits montages à l'arrache sur GoT
 
Troisième montage : L'amour entre frère et soeur.
 
Petits montages à l'arrache sur GoT
 
Quatrième montage : L'évolution de Sansa Stark...
 
Petits montages à l'arrache sur GoT
 
 
Aller ! Un dernier pour la route : Attention... Sodomie surprise ! XD 
 
Petits montages à l'arrache sur GoT
 
 
Voilà voilà ! J'espère que cela vous aura plu et vous aura fait marrer. N'hésitez pas à me dire quel est votre montage préféré dans les coms'. ^•^
 
Ah oui ! Un dernière chose... Pour ceux qui suivent GoT, quel est votre personnage préféré ? Perso, j'affectionne tout particulièrement la famille Tyrell (dont Loras qui est dans le premier montage) et Renly Baratheon (qui est lui aussi dans le premier montage). 
 
Je vous laisse avec une phrase culte de la très chère Olenna Tyrell, je cite : "Tous les Lannisters sont des lions, et lorsqu'un Tyrell lâche un pet, il sent la rose". Charmant n'est ce pas ? ;-) 

Petits montages à l'arrache sur GoT

Quand je me fais chier en cours 12/05/2015

Hey bande de joyeux bisounours ! *~* Comment allez vous ?
Je pense que nous connaissons ou avons déjà tous connu le cours d'histoire géo, de français ou encore de Latin dans lequel on s'ennuie et on à rien a faire. Voici donc les dessins que j'ai fait ce matin en Latin ! ^•^ (je vous préviens, je les ai fait à partir de gros, GROS (!) délire avec une amie que nous appellerons Momo x))

Le premier dessin, Mars Ultor dans Les secrets de l'immortel de Nicolas Flamel :

Quand je me fais chier en cours
 
Désolée pour les fans de Mars mais bon... --'
Explication : Momo m'a décris Mars alors qu'elle voulait le dessiner et voilà le résultat... 
 
Deuxième dessin, quelqu'un mais je ne sais pas qui :
 
Quand je me fais chier en cours
 
Explications : c'est encore Momo qui m'a décris quelqu'un et voilà... ^•^'
 
Troisième dessin... MON PROF DE LATIN ! x)
 
Quand je me fais chier en cours
 
Voilà voilà ! J'espère que ça vous aura plu.
A bientôt ! ^•^ 
"Veni vidi vici."

Une jeune femme pas comme les autres - UJFPCLA 13/05/2015

Hey les gens ! *~* Comment allez vous ? 
 
Voilà voilà ! J'ai décidé de poster une fiction que j'ai déjà posté sur Wattpad. Voici le résumé :
 
Enira, un jeune elfe dont l'enfance a été détruite par les Orcs se retrouve à Quedral, un paisible village d'Homme, sous la protection de Dray. Rencontres après rencontres, elle se rendra vite compte qu'elle n'est pas comme les autres et que fidélité comme félonie l'entour. A qui peut-elle faire confiance ?

 
- Chapitre 1 : http://uneplumedediable.skyrock.mobi/3250995578-Chapitre-1-Une-enfance-detruite.html
- Chapitre 2 : http://uneplumedediable.skyrock.mobi/3251055684-Chapitre-2-Un-apres-midi-comme-les-autres.html
- Chapitre 3 : http://uneplumedediable.skyrock.mobi/3258050322-Chapitre-3-Jalousie.html
- Chapitre 4 : http://uneplumedediable.skyrock.mobi/3265289892-Chapitre-4-Une-discussion-interrompue.html
Wattpad : https://www.wattpad.com/user/PlumeDeDiable

Faites place à la présentation du personnage principale, Enira :
 

(Je sais c'est Mérida de Brave mais j'ai pas trouvé mieux --')
 
Enira est un elfe de 16 ans au caractère enjoué et enthousiaste.
Elle est grande. Elle a des cheveux longs, roux, bouclés et des yeux verts émeraude.
Son passé est un petit peu douloureux et, même après 10 longues années, elle n'arrive toujours pas à surmonté sa haine envers les Orcs. 
 
Je ne vous en dis pas plus sur les probables petits amis ou rivaux car ce serait vous "spoiler" en quelque sorte... :') (sauf si vous le voulez vraiment je pourrais peut être faire une exception)

Juste une dernière chose, même si je ne sais pas si cela servira un jour, si vous voulez être prévenu(e) des éventuels prochains chapitres, dites le moi dans les commentaires. Je pense que je n'aurais aucune demande pour cela mais enfin bon. x')

Je ferais un nouvel article pour vous présenter les autres personnages. De plus, vous pouvez m'aider en créant des personnages parce que je suis vraiment nulle pour cela ! >.< 
Merci d'avance ! ^•^


 

UJFPCLA ~ Chapitre 1 : Une enfance détruite. 13/05/2015

Dans un petit village d'Homme, vivait une jeune femme mais, pas n'importe laquelle. Enira était un elfe des montagnes du Nord. C'était un peuple appelé "supérieur" mais, malheureusement très rare suite aux attaques des Orcs qui avaient causé leur perte. Lorsqu'Enira n'avait que cinq ans, les Orcs s'en étaient pris à sa cité. Elle avait réussi à fuir de cette dernière, à feu et à sang. Cet évènement avait beau s'être passé il y a plus de dix longues années, elle s'en souvenait encore, comme si c'était hier...
            Enira et ses parents habitaient à Dresil, l'une des plus grandes cités elfiques que le monde ait jamais connu. Cette cité était surnommée "la cité fleurie" en raison de l'abondance de ces végétaux. C'était une ville d'une magnifique architecture entourée d'une immense muraille et d'une porte tout aussi grande et solide. La vie y était calme et apaisante. Nombreux étaient les voyageurs épuisés qui prenaient plaisir à y séjourner. Certains affirmaient même que deux autres cités seraient identiques à celle-ci.
             Les elfes y habitant avaient une particularité : à la place de vieillir comme les autres elfes, ils grandissaient à la manière des Hommes jusqu'à leur vingt ans. Puis, arrivés à cet âge, ils entamaient leur semblant d'immortalité.  
            Le peuple des elfes était neutre, il n'était l'ennemi d'aucun autre peuple, mis à part les Orcs et autres créatures corrompues par la soif de pouvoir, bien sûr. Elle accueillait les Hommes, les Mages, ainsi que les Nains avec une même bonté constante ; même si, jusque peu, elle considérait les Nains comme un peuple inférieur, démuni de tous sentiments. Ceci était à présent terminé, même s'il restait toujours quelques villes elfiques éloignées de la capitale pensant cela. 
            Le jour de la fin de Dresil, tout le monde s'y occupant de façon habituelle, personne ne se doutait que quelque chose de monstrueux aller se produire. Mais lorsqu'il fut sonné trois heures, la bataille éclata. Les Orcs étaient arrivés, à dos de Lycanthrope, les armes aux mains, prêts à se battre. Heureusement pour eux, les voyageurs qui s'étaient arrêtés à Dresil quelques temps plus tôt, étaient repartis. Ces derniers étaient principalement des Hommes, accompagnés de trois Nains et d'un Elfe originaire de la Forêt d'Eldrian, connue pour ses diverses plantes médicinales. 
            Lorsque les Orcs entrèrent dans la cité, qui n'avait pas eu le temps de refermer les portes, ils détruisirent tout, sans aucune exception. Que ce soit les bâtiments ou les vies, ils réduisaient tout à néant. Les archers n'étaient que trop peu nombreux contre eux. Quant aux autres combattants, ceux qui magnaient les armes blanches de corps-à-corps, ils étaient opposés à de puissant Lycanthropes qui ne faisaient qu'une bouchée de leur misérable armée. 
            Enira, elle, pleurait devant ce carnage, elle n'avait jamais vu de chose aussi atroce. Elle était si jeune... Un archer pris néanmoins les choses en mains, emmenant les enfants à l'abri. C'était Erwän, un jeune homme d'à peine quatorze ans. Il était attentionné et très mature pour son âge. Il faisait partit de l'élite des archers de Dresil et avait un quotient intellectuel très élevé. Lorsque les plus jeunes furent à l'abri du danger qui les guettait, Erwän dut retourner aider les autres combattants. Les enfants ne le revirent plus jamais. 
            Quelques temps plus tard, les Orcs et leurs montures Lycanthropes étaient partis. La cité, ou du moins ce qu'il en restait, était désert. Tout avait été réduit à cendres. Les enfants restèrent alors là, plusieurs heures, jusqu'à ce que des voyageurs passent par là. Ils découvrirent les ruines et comprirent ce que ces cinq enfants faisaient là, seuls. Ils les menèrent donc dans la ville la plus proche de façon à ce qu'ils ne restent pas comme cela, à mourir de faim, de soif ou encore de froid. 
            Le temps passait et Enira, ainsi que les quatre autres rescapés de Dresil — Jiever, Prïmme, Naya et sa s½ur jumelle Foya  — éraient de villes en villes à la recherche d'un toit où dormir. Un jour, ils se firent adopter par un couple de fermiers. Les cinq amis avaient une vie dure, mais ils étaient nourris et  abrités. Plus Enira restait chez les fermiers, plus ils la détestaient. Ils la trouvaient fainéante — elle qui travaillait le plus — ingrate et différente. Au fil du temps, une habitude s'installa : chaque soir, Enira se faisait battre. Lorsque ce rituel était enfin terminé, ses quatre amis, qui entendaient ses cris étouffés par un vieux tissu qu'elle serrait dans sa mâchoire, venaient la retrouver près de son lit pour lui passer un chiffon humide sur les traces de fouets. C'était atroce, Enira souffrait.  
            Le jour de ses dix ans, alors qu'elle avait fugué, Enira courrait dans les rues du village adjacent la ferme qu'elle venait de quitter. Elle monta dans une charrette sur le point de partir. Quelques heures plus tard, épuisée, elle arriva dans un petit village d'Homme où Dray, un armurier renommé, la recueillit. 
            Depuis, elle ne peut arrêter de penser aux personnes lui ayant fait du mal, l'ayant rejetée, ou ne l'ayant pas aidée...